Actuellement, le Changement Climatique est l’un des plus gros défis de l’humanité. Hausse des températures, fonte des glaciers, multiplication des sécheresses et des inondations sont autant de signes de ses manifestations. Les risques qui y sont liés sont énormes pour la planète et les générations futures, et nous obligent à agir vite, sans compter.

En Afrique, les organisations régionales et sous régionales du continent se sont engagés depuis plusieurs années dans la lutte contre le Changement Climatique au niveau interne et sur la scène internationale, et en ont fait une priorité dans leurs agendas.

Au Mali, le Changement Climatique (CC) s’est imposé avec force ces dernières décennies. Une irrégularité au niveau des précipitations et de leur répartition spatio-temporelle, des températures de l`air de plus en plus élevées, des épisodes de sécheresses et d`inondations plus fréquents, une diminution des apports en eau par les grands fleuves, une dégradation notable des terres, une plus grande fragilité des écosystèmes et de leur dynamique. Ce sont là quelques éléments qui montrent que le climat du Mali change avec pour conséquence une amplification des problèmes environnementaux.

En effet les conséquences néfastes du phénomène affectent en premier lieu les secteurs vitaux de notre économie à savoir : l`agriculture, l`élevage, la pêche et l`exploitation forestière. La santé, les infrastructures et l`industrie s’y trouvent aussi exposés. Bref, la vie des populations au Mali est aujourd’hui tributaire de ces changements.

C’est pourquoi depuis 2007, les autorités maliennes, appuyées par les Nations-Unies, se sont engagées à lutter contre le fléau à travers l’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan d`Action National d`Adaptation aux Changements Climatiques (PANA) axé sur quatre catégories de risques climatiques : la sécheresse, les inondations, les vents forts et la forte variation de température.

La Croix-Rouge malienne tirant son esprit de la conviction que le volontariat est un moyen efficace pour engager les personnes à s’attaquer aux défis de développement et de paix sociale dans  notre pays. Chacun peut se porter volontaire et donner de son temps, de sa compétence et de son savoir, et ces efforts conjoints peuvent être une force significative afin de gagner le pari d’un environnement naturel propice à la paix et au développement à travers la l’atténuation et/ou l’adaptation aux effets du Changement Climatique.

Au vu de ce qui précède, les autorités gouvernantes de la Croix Rouge Malienne ont fait le choix de mettre cette sixième édition du Camp National des volontaires sous le signe de la lutte contre les effets du changement climatique. D’où le thème : Le volontariat et changements climatiques.

En effet, les volontaires de la Croix-Rouge malienne en leur qualité d’acteurs neutres peuvent jouer un rôle central dans le processus de lutte contre le changement climatique et de l’atténuation de ses effets. Par conséquent, ils doivent être préparé, former et encadrer afin de pouvoir relever ces défis.

Par ailleurs, cette sixième édition du Camp national des volontaires permettra le Comité d’échanges et de renforcement de capacités des volontaires de la CRM.

0 Commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier à Commentez cet article ?