Origine et reconnaissance de l’institut de la Croix-Rouge Malienne

Ecole de Formation en 1er secours et des Aides Soignant à l’origine, l’institut a été Créé  en 2004 par la Croix-Rouge Malienne

La Croix-Rouge Malienne a été fondée le 20 Août 1965 sur la base des conventions de Genève.  Auxiliaire des pouvoirs publics  dans le domaine Humanitaire, la Croix-Rouge Malienne est  reconnue d’utilité publique  sous le décret N° 123 du 13 septembre 1965 comme  unique Société Nationale  de Croix-Rouge exerçant sur tout le territoire malien. Elle a signé un accord Cadre avec l’Etat sous le N° 0884/0885.

La Croix-Rouge Malienne est Reconnue par le  CICR  le 14 Septembre 1967 et admise au sein de la FICR le 13 novembre 1967  comme 109ème société nationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge et elle est  Membre fondateur de l’ACROFA.

Reconnaissance officielle  de l’institut depuis 2009 par un arrêté ministériel de création de l’INFSS-CRM  selon l’arrêté de création  N°-9 /2540/MENALN-SG du 11 septembre et un arrêté ministériel d’autorisation d’ouverture en 2013 selon  l’arrêté d’ouverture N°2013 /1904/MENALN-SG du 9 mai 2013. L’INFSS-CRM est membre de l’association des écoles privées en santé au Mali.

La Croix-Rouge Malienne en partenariat avec la Croix Rouge Française a bénéficié du soutient financier de l’UE sur un financement multi pays pour le Maroc et le Mali pour trois ans (du 1er janvier  2010 au 31 décembre 2012) dans un projet intitulé « Amélioration des capacités de formation paramédicale au Maroc et au Mali, par l’appui à la création d’instituts  de formation paramédicale au sein du Croissant-Rouge marocain et de la Croix-Rouge malienne » dont les objectifs au Mali sont :

  • Objectif Général :

Mettre en place une structure de formation paramédicale de qualité au sein de la Croix-Rouge Malienne(Bamako) afin de répondre au déficit qualitatif et quantitatif du personnel paramédicale.

  • Objectifs Spécifiques :

1-Renforcer la qualité de la formation paramédicale de l’INFSS-CRM par le jumelage tripartite avec les instituts de formations de la Croix-Rouge Française et par le partenariat avec des structures sanitaires locales (privés –état, communautaires).

2-Faciliter l’intégration des étudiants féminins issus des quartiers défavorisés dans les instituts de formation paramédicale de la Croix-Rouge Malienne et du Croissant Rouge Marocain selon des critères définies avec les autorités locales.

3- Améliorer l’accès à l’emploi, en ciblant les zones prioritaires des diplômés de  formation paramédicale Marocains et Maliens.

  • RESULTATS ATTENDUS DU PROJET :

R1 :L’offre et la qualité de la  formation paramédicale avec des diplômes reconnus par l’Etat, encadré par un auxiliaire des pouvoirs publics est augmentée au Mali et accessible aux étudiants défavorisés.

R2 : Des accords de partenariat entre les Instituts de Formation Paramédicale maliens et marocains, les organismes publics, les structures de santé accueillant les étudiants et fournissant le personnel enseignant et des Instituts Régionaux de Formation Sociale et Sanitaires  Croix Rouge Française permettent un transfert de compétences pédagogiques et techniques.

R3 : Les Instituts de Formation Paramédicale ont leurs dispositifs administratifs et financiers améliorés assurant ainsi leur pérennité.

R4 : Les diplômés des  l’INFSS-CRM sont accompagnés dans leur recherche d’emploi en tenant compte des zones prioritaires

RÉALISATIONS DU PROJET AU MALI

R1 : Construction et équipement d’un nouvel institut ( inauguré le 9 novembre 2011 ) selon les  normes avec : 4 bureaux pour l’équipe  de direction ,6 salles de classes, 2 salles de travaux pratiques, une salle  des professeurs, une  bibliothèque, un bureau pour les moniteurs , une infirmerie, un magasin, un local poubelles ,un  local d’entretien et un bloc de 12 toilettes pour  les étudiants.

R2 : Le renforcement des ressources humaines par le recrutement de 75% du personnel permanent qualifié de l’équipe de gestion qui est  au complet depuis aout 2011, à savoir :

  • Une Assistante de Direction
  • Une Directrice des Etudes
  • Un Administrateur Financier
  • Deux Enseignants Permanents ou Moniteurs
  • Un Chauffeur

L’institut a sélectionné  41 enseignants vacataires dont 90% Hommes et 10% Femmes et a bénéficié des  services d’une société de gardiennage e d’une autre de nettoyage.

R 3 : Le cadre du partenariat  a été renforcé aussi sur le plan national que sur le plan international :

Au plan international, l’INFSS-CRM a signé des conventions de jumelage avec L’Institut Régional de Formation Sociale et Sanitaire de Basse Normandie  à Alençon / France (IRFSS) et le Centre Princesse Lalla Malika de Formation des Volontaires et secouristes de Tétouan /Maroc (CPLM) ayant permis la formation et des échanges techniques et des transferts de compétences entre les équipes de gestion et pédagogiques Nord-Sud et Sud-Sud.

 Par ailleurs pendant la durée du projet de renforcement de capacité de l’institut, 8 étudiants (5F+3H soit 62% féminins) ont également bénéficié des visites d’échanges au CPLM de Tétouan /Maroc (4 étudiantes) et à l’IRFSS de Basses Normandie à Alençon /France (4 étudiants dont 1F et 3H).

A noter que les étudiants d’Alençon et ceux de Tétouan n’ont pas pu faire le déplacement à cause de la situation sécuritaire suite aux événements de Mars 2012 ;

Au plan national, des conventions de stage ont été signées avec les Centres hospitaliers Universitaires (CHU de Kati, Gabriel Touré et le Point G), un protocole de collaboration a été signé par la CRM et Soumis à la signature de la Fédération des Associations de Santé Communautaires du Mali (FENASCOM)

Les présidents de la CRM et de la  C R F à la signature des conventions de jumelage lors de la cérémonie d’inauguration de l’institut de la Croix-Rouge Malienne

Nouvelle image (2)

Le président de la CRM avec les partenaires à la signature des conventions de jumelage par les directeurs/directrices des instituts Mali-Maroc- Alençon

Nouvelle image (1)