SANTÉ COMMUNAUTAIRE ET OCULAIRE

La Croix-Rouge Malienne lance un pro¬gramme de santé communautaire et oculaire dans le cercle de Goundam. Financé à hauteur 1.560.000.000 F CFA de nos francs par la Croix-Rouge suisse, ce programme a été lancé le mercredi 24 janvier 2018 à Tombouctou

La cérémonie de lancement du projet s’est tenue à Tombouctou le 24 janvier 2017 en présence des les autorités de la région, des services techniques de santé, des volontaires de la CRM, et d’autres acteurs de la santé. Ce projet de trois ans fait suite à une série d’autres projets depuis 2005 selon le coordinateur des programmes de la CRM présent ce jour-ci en ajoutant que le projet  de  santé Communautaire et Oculaire permettra non de poursuivre l’appui au Ministère de la Santé, à travers la construction, la réhabilitation de santé.

Le dit programme aura pour objectif de Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations dans les communes de Bitagoudou, Oubounou, Tinaîcha et Sekane dans la région de Tombouctou (cela me parait pas très sur pour un projet de santé communautaire).

Les bénéficiaires du projet seront de deux horizons. Le premier concerne les bénéficiaires de la santé communautaire dans le cercle de Goundam soit 194’612 personnes concernées et   le deuxième est celui de la santé oculaire dans la région de Tombouctou soit 877’000 personnes concernées.

La santé maternelle de la région Tombouctou et du Cercle de Goundam reste très défavorisée et marquée par un très faible taux d’accouchements médicalisés avec respectivement 18% et 25% des femmes en 2014 . Il y a aussi un manque crucial de personnel qualifié en santé maternelle infantile illustré par un ratio de sagefemme par habitant de 35 pour 804’000 (1/22’970). Dans la région de Tombouctou, le nombre de personnes aveugles est estimé à 15’400 en 2009 soit 2,4% de la population dont la principale cause est la cataracte non-opérée dans 66,2%2 des cas. Il faut noter que 84% des personnes aveugles auraient pu être sauvées de la cécité par des moyens très simples si elles avaient été détectées et prises en charge tôt.

Le projet agira  sur 3 approches prioritaires:

  1. Consolider le système de soins de santé et permettre l’accès pour tous : renforcement du système de santé des niveaux primaire et secondaire par la réhabilitation d’infrastructures existantes, la construction de nouvelles infrastructures, la dotation en équipement et médicament des CSCOM et du CSRéf de Goundam, le renforcement des capacités des personnels de santé et des volontaires et le renforcement de la collecte de données de santé.
  2. Renforcer les capacités de la santé communautaire: mieux préparer les communautés à une meilleure utilisation des services de santé par une intensification et une coordination de l’information, la sensibilisation, la stratégie avancée et une meilleure gestion des CSCOM par les ASACO et une forte implication des volontaires.
  3. Promouvoir la vie saine et agir sur les déterminants de la santé par des activités de sensibilisation au niveau des communautés avec le personnel de santé sur place et les volontaires de la CRM.

Cette action de portée humanitaire va permettre selon les élus des communes couvertes de faciliter l’accès aux soins de santé aux populations, voir le renforcement du plateau technique pour un service de soins de qualité

Le gouverneur de la région a tenu à remercier vivement la CRM et son partenaire Croix-Rouge Suisse au nom des plus hautes autorités pour leurs actions sans cesse, menées en faveur des populations les plus vulnérables.

Previous Les membres de la Croix-Rouge Malienne formés sur l’engagement communautaire et la redevabilité
Next Journée mondiale des zones humides

Ceci peut aussi vous intéresser

Au Mali, agir contre les effets du changement climatique

Depuis 2008 déjà, la Croix-Rouge de Belgique appuie la Croix-Rouge malienne dans sa lutte contre la malnutrition infantile. Aujourd’hui, les progrès engrangés sont conséquents: plusieurs milliers d’enfants de moins de

Partenariat CICR – CRM en bonne marche pour une réponse humanitaire déterminante au Mali

La Croix-Rouge Malienne a été honorée de reçevoir la vice-présidente du CICR  Mme Christine Beerli accompagné de la directrice Afrique et une de ses responsable communication au Mali.  Accueillie le

Fin de mission de la déléguée Elise BJERKRHEIM

Une sympathique cérémonie de remerciements et d’au revoir a été organisée le vendredi  14 Mars 2014 par la Croix-Rouge Malienne (CRM) pour Elise BJERKRHEIM déléguée urgence  de la Croix-Rouge  Danoise

Mali: la misère des personnes déplacées

Par Moustapha Diallo, FICR « J’ai perdu mon unique fils pendant le conflit. Je me retrouve seule maintenant avec mes petits-enfants. Sans toit adéquat et sans argent, nous menons une

Les communautés sensibilisées sur les enjeux des zones humides en lien avec la réduction des risques de catastrophes

Chaque année, la journée mondiale des zones humides (JMZH) est célébrée le 2 février, pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides.  C’est dans cette lancée que l’alliance

3e édition de la journée internationale de lutte contre les violences sexuelles en temps de conflit

1. Les violences sexuelles représentent 60% des violences basées sur le genre. En 2017, près de 3 000 cas de violences basées sur le genre ont été rapportés.Un seul cas

0 Commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier à Commentez cet article ?