Depuis quelques  années, le Mali est confronté à des situations de crise allant à des violences armées aux attentats et aux attaques terroristes. Ces situations nécessitent des interventions variées et pointues selon les besoins appropriés.

En plus de cette situation d’insécurité, d’autres situations telles que les accidents de route, les rassemblements de personnes, les déplacements des populations et les migrations, demandent des besoins en premiers secours.

Face à la complexité des ces interventions, la Croix-Rouge malienne a jugé nécessaire de réorganiser son dispositif en matière de premier secours afin d’adapter l’offre à la demande.

C’est dans ce cadre que le département des opérations a organisé un atelier national du 21 au 23 Juin 2016 dans le but de revoir l’organisation de ce service au sein de la Société Nationale. Durant trois jours les participants qui étaient pour la plus part des moniteurs, aides moniteurs, responsables secours matériels (branches régionales)  en plus de quelques personnes clés du siège ont :

  • Fait l’état des lieux sur le service premier secours de la CRM (financement, organigramme service premiers secours, organigramme du déploiement des secouristes, technique de marketing du secourisme commercial)
  • Procédé à la validation des documents pour des solutions d’amélioration du service premiers secours (Rapport de formation, technique pédagogique, catégorisation des secouristes etc…)
  • Validé le manuel « les gestes qui sauvent ».

Cette rencontre qui s’est déroulé à la satisfaction des participants  a été mené grâce au soutien technique et financier du Comité Internationale de la Croix-Rouge.

Les participants étaient réjouis de ce travail car ça leur a  permis de statuer sur un nombre de sujets qui semblaient nécessaire pour l’organisation de ce service qui constitue une activité très importante et capitale pour la Croix-Rouge malienne.