Hommage à Nelson Mandela

Hommage à Nelson Mandela

Déclaration du président du CICR, Peter Maurer, à l’occasion du décès de l’ancien président d’Afrique du Sud, Nelson Mandela.

C’est avec une infinie tristesse que j’ai appris le décès de Nelson Mandela ce 5 décembre, à l’âge de 95 ans. Au nom du Comité international de la Croix-Rouge, je présente mes plus sincères condoléances à sa famille et ses amis.

Madiba – son nom de clan Xhosa – restera dans notre souvenir comme le plus courtois, altruiste, bienveillant et engagé des hommes.

Monsieur Mandela était à juste titre admiré pour son engagement dévoué au service du changement pacifique et du respect de l’État de droit. Son horreur de l’injustice a été le ciment de l’action qu’il a menée pour que les conflits soient réglés sans vengeance ni sang versé, et du soutien qu’il a apporté à la mise en place de politiques modérées dans l’Afrique du Sud d’après l’apartheid.

Les délégués du Comité international de la Croix-Rouge qui l’ont rencontré lors des visites qu’ils ont effectuées de 1967 à 1986, à Robben Island d’abord, puis à la prison de Pollsmor où il a été transféré en 1982, ont été frappés par son courage et sa détermination, ainsi que par sa préoccupation constante des autres prisonniers.

Nelson Mandela ne restera pas seulement dans nos mémoires pour les nombreux services qu’il a rendus au peuple d’Afrique du Sud, mais aussi pour l’exemple qu’il a été pour le monde entier.

http://youtu.be/BIpc8t4y5N8

Previous Formation de professionnels de la santé à la chirurgie de guerre
Next Croix-Rouge Malienne-Comité Internationale de la Croix-Rouge : Les objectifs révisés

Ceci peut aussi vous intéresser

Formation de professionnels de la santé à la chirurgie de guerre

Niamey/Bamako (CICR) – Une trentaine de praticiens de la santé du Niger et du Mali se familiariseront avec les techniques spécifiques de la chirurgie de guerre lors d’un atelier organisé

Des déplacés vivent dans une extrême précarité à Tin Zaouatène

Le conflit au Mali continue de provoquer des déplacements de population. Si certaines personnes déplacées retournent actuellement chez elles, essentiellement dans le centre du pays, une grande partie préfère pour

l’accès à l’eau potable reste une préoccupation majeure pour les populations dans le nord du pays

Le CICR travaille à fournir de l’eau potable en particulier là où des cas de choléra ont été récemment signalés, et tente d’améliorer les conditions de vie des détenus et

Mali : la situation humanitaire des populations du nord et du centre est alarmante

Au nord du Mali, la situation humanitaire des populations déplacées et résidentes est alarmante, et le flux de déplacés aggrave l’insécurité alimentaire dans d’autres régions du pays non directement touchées

Mali : l’hôpital de Gao à nouveau fonctionnel

L’accès aux soins de santé est un défi majeur pour les populations du nord du Mali touchées par les violences armées. À Gao, grâce aux efforts du CICR et notamment

Les populations du nord restent dépendantes de l’aide humanitaire

Malgré des conditions de sécurité encore précaires, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et la Croix-Rouge malienne poursuivent un vaste programme d’assistance alimentaire en faveur d’un demi-million de personnes

0 Commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier à Commentez cet article ?