Dans la nuit du 16 mai, les populations du district de Bamako ont été surprises par de fortes pluies diluviennes occasionnant des inondations dans 6 communes de Bamako. Plusieurs dégâts et pertes en vies humaines ont été recensés. Tôt au petit matin 60 volontaires se sont organisés en équipes d’urgence pour faire une évaluation rapide de la situation. Ainsi suite aux premières informations, les équipes ont recensé : 

  • 14 morts dans différents quartiers dont un nourrisson emporté par les eaux
  • 10 véhicules emportés, 02 maisons effondrées
  • 101 familles touchées

L’évaluation rapide se poursuit afin d’avoir plus de détails. Selon les premières analyses, la cause principale de ces inondations est due aux  déchets solides non traités qui ont obstrué les caniveaux. En attendant les évaluations finales, la Croix-Rouge malienne a tout de suite fourni 07 tantes de grand format pour loger les sans-abris. Les besoins prioritaires sont estimés à des vivres, soins médicaux, ustensiles, et autres matériels/ équipements.

Aussi la Croix-Rouge a pris part à une réunion de crise qui a été organisée par la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) sous la coprésidence du Ministre de la Sécurité et de la protection Civile, du Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, du Ministre de la solidarité et de la lutte contre la pauvreté et du Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable.

Haidara I.

Dépt MVHJC