Le personnel de la Croix-Rouge malienne était en conclave les 13  et 14 février 2014 dans la salle de conférence de l’Institut National de Formation socio-sanitaire (INFSS-CRM), pour la revue des activités de 2013 et  la planification  de celle de 2014. Cet exercice annuel devient une tradition pour la CRM.

« Les résultats de 2013 détermineront notre étape en 2014, tout doit être rapporté au peigne fin  afin de corriger les insuffisances et de mieux répondre au besoin des populations. Cet exercice est notamment une  occasion pour nous de connaitre le niveau d’exécution de nos activités », a dit Mamadou Traoré, Secrétaire Général de la Croix-Rouge à l’ouverture des travaux.

«Cela va nous permettra   de renvoyer les activités non exécutées de l’année précédente à cette année  », a-t-il ajouté.

2013 a été une année marquée  par plusieurs formes d’assistance au Mali  à savoir celle aux victimes d’inondations, aux personnes déplacées et aux personnes n’ayant pas accès au service minimum de la santé ; ces personnes constituent les couches les plus vulnérables de notre société aujourd’hui. Face à ces populations la CRM a mis en Par ailleurs,  la situation sociopolitique du pays a eu un impact sur l’exécution de certains projets planifiés. Ces différentes activités seront reconsidérées et mises dans un nouvel échéancier. Mais en attendant, les documents élaborés par les techniciens de la Croix-Rouge malienne, seront soumis à l’appréciation du Comité Directeur.