La campagne contre la rougeole 2019 bat son plein dans le district de Bamako. Commencée depuis le 7 mai 2019 selon la volonté des autorités du pays, cette campagne contribue à l’éradication de cette maladie jusqu’à l’horizon 2020.

La Croix-Rouge malienne  a voulu la réussite totale de cette campagne. Afin d’atteindre cela, la mobilisation des volontaires dans les différents quartiers et communes a été totale. Dans  tous les coins de rues   on pouvait observer des jeunes  volontaires, femmes et hommes, avec des t-shirt et casquettes marqués  de l’emblème «  Croix-Rouge » et de slogan de la campagne.

Malgré le soleil et la température ambiante, l’engagement de ces volontaires est resté intact, un seul objectif mettre en échec la maladie de la rougeole à travers une vaccination massive des enfants.

Le dimanche 12 mai 2019, en tournée de routine dans le quartier populaire de Djikoroni « Para »  profitant de l’occasion nous rentrons dans le centre de santé communautaire ( CSCOM) du quartier pour voir le point de vaccination installé juste devant la porte, plusieurs enfants ont déjà été vaccinés nous disait la

responsable du point de vaccination.

Comme à Sabalibougou, les agents de santé témoignent de  l’immense effort fourni par les volontaires de la Croix-Rouge malienne qui ont sensibilisé les parents pour venir avec les enfants aux lieux de vaccination. Depuis le matin les femmes, arrivent en groupes avec des enfants  pour la vaccination. A cause de la chaleur le flot de personne se réduit aux environs de midi. «Par jour nous pouvons faire plus de quatre cents vaccinations »  nous dira la responsable de l’équipe sur place.

A Djikoroni même constat,  aujourd’hui  dimanche, les volontaires sont venus nous appuyer, en début  de la journée ils vont de porte à porte pour s’assurer de la mobilisation totale des parents.

« C’est vraiment une bonne chose leur accompagnement, le succès de cette campagne c’est grâce à eux », nous dira la responsable du point de vaccination du CSCOM de Djikoroni « para ».       

A notre présence les agents de santé ont détecté un cas de rougeole  chez une fille de deux ans qui était accompagnée par sa maman. Immédiatement le Dr  Doumbia a demandé sa prise en charge avant qu’elle ne soit vaccinée.

Notons que la présence permanente sur le terrain des superviseurs locaux et nationaux déployés par la CRM a donné un coup de fouet à l’engagement des volontaires. 

Nous pensons que cette campagne de vaccination 2019 contribuera à renforcer la collaboration entre le Ministère de la santé et la Croix-Rouge malienne qui ont des objectifs communs de soulager la souffrance humaine.

   M Thiam

Dept MVHJC