6 février 2018 – Journée internationale de lutte contre les Mutilations Génitales Féminines (MGF)

6 février 2018 – Journée internationale de lutte contre les Mutilations Génitales Féminines (MGF) ou (tolérance zéro des MGF/Ex) avec comme thème National « Consolider l’engagement politique national pour mettre fin aux Violences Basées sur le Genre en vue de l’atteinte des objectifs du développement durable 2030 à travers l’accélération de l’abandon des MGF/E/VBG ».

A l’instar de la communauté internationale,  le Mali a célébré  la journée internationale de lutte contre les mutilations génitales féminines .La Croix-Rouge Malienne à travers son projet pour la promotion de l’abandon des Violence Basée sur le Genre (VBG) y compris les MGF/Ex de Ségou  a initié la célébration de cette journée  dans le village de Kanto-Wèrè  à 70 Km de Ségou. Le présent projet a pour objectif de « renforcer les connaissances et les capacités de la société civile malienne et des autorités dans le but de  progresser vers l’abandon de la pratique de l’excision ».  A travers une démarche participative basée sur la promotion de l’abandon de l’abandon de l’excision et la protection des jeunes filles,

Pour rappel la région de Ségou compte aujourd’hui 89% de femmes excisées selon l’enquête Démographique de Santé au Mali l’EDSM V 2012 – 2013,

La Croix–Rouge Malienne et son partenaire la Croix–Rouge Espagnole œuvre auprès de la Direction Régional de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille  (DRPFEF) de Ségou pour la promotion de l’abandon des VBG y compris les MGF/Ex dans la région de Ségou. Dans le cadre de la concrétisation de la déclaration d’abandon de la pratique des MGF/Ex par les leaders communautaire du village de Kanto-wèrèla journée du 06 février a été mise à profit pour célébrer la journée mais aussi pour la signature de la convention d’abandon entre le village et la Croix–Rouge Malienne.

DECLARATION PUBLIQUE D’ABANDON DE LA PRATIQUE DE L’EXCISION PAR LE VILLAGE DE KANTO –WERE

En présence des autorités administratives et communales, les élèves ont présenté un sketch et un poème qui comportaient des messages de sensibilisation sur la pratique de l’excision et les conséquences sur la santé de la femme et de la fille. Au cours de la cérémonie , le maire de Siribala Mr Tahirou Koné pour montrer son adhésion à l’idée déclara que  « la tenue de cette activité  de telle envergure est d’une grande importance pour nous , puis qu’il s’agit d’abandonner toutes les pratiques de l’excision dans le village de Kanto-wèrè, c’est-à-dire qu’à partir de ce jour, nos sœurs, nos filles et nos petites filles ne seront plus exposé aux hémorragies résultantes de l’excision, les infections, les difficultés d’accouchement, la stérilité ainsi que les risques de mort-né ». C’està la finde ces propos qu’intervient la signature de la convention de l’abandon de la pratiquedes MGF/Ex qui est une suite favorable aux différentes activités de sensibilisation mais surtout  par les nombreux cas de complications prises en charge au sein de cette communauté selon le chef de village (cas malheureux vécus).  Le maire a loué l’acte courageux et salutaire des leaders du village. Il les a assurés du soutien de l’ensemble des autorités communales  pour appuyer la mise en œuvre de ce pacte. Il a encouragé  d’autres villages à suivre l’exemple du village de Kanto-wèrè.

Quelques résultats des projets MGF à Ségou à ce jour :

  • 38 cas de complications  identifiés parmi lesquels 38 cas traités et guéris dont 28 assistés psychologiquement,
  • 767 Séances d’animations et de sensibilisation réalisées
  • 17 586 personnes sensibilisées
  • 40 volontaires et 30 agents de santé formés sur
  • 20 leaders communautaires formés sur lesVBG et les MGF/Ex
  • 15 leaders religieux formés sur les VBG et les MGF/Ex
  • 20 Leaders de groupement de femmes formées
  • 30 enseignants et 20 élèves formés
  • 16 clubs de soutien pour l’abandon de la pratique des VBG y compris l’excision mis en place
  • 6 animateurs radio formés
  • 366 émissions radiophoniques réalisées dans 6 radios de proximité.
  • 15 membres du comité de la Croix-Rouge Malienne formés
  • 20 membres de la CAFO formés sur les VBG et les MGF/Ex et leurs incidences
  • Appui Technique et Financier à la Célébration des festivités de la Journée International de lutte contre les MGF/Exc (Témoignage de Victimes Traitées par le Projet)
  • Appui à la célébration des réunions des CRAPN (Comité régional pour l’abandon des pratiques néfastes) et CLAPN (Comité local de l’abandon des pratiques néfastes)
  • Mise en place d’ un comité de suivi technique avec les partenaires : DRS, DRDSES, DRPFEF, CAFO, CRJ, RECOTRADE, Haut conseil Islamique, coordination régionale des chefs de quartier, l’ église catholique et l’ église protestante.
  • Tenue de 02 réunions quadrimestrielles  du comité de suivi technique
Previous AVIS D’APPEL D’OFFRE REF: Nº01/CRM-CRC/MNCH2/18
Next Les membres de la Croix-Rouge Malienne formés sur l’engagement communautaire et la redevabilité

Ceci peut aussi vous intéresser

Secourisme et DIH : Le CICR et la Croix-Rouge Malienne outillent des journalistes

Le Comité International de la Croix-Rouge a organisé, entre le 28 et le 30 septembre 2016 à Bamako, une formation à l’intention de plusieurs journalistes maliens sur le Droit International

Lancement du projet de prévention de la pneumonie chez les enfants de moins 5 ans à Kayes

Le 6 juillet 2017, a eu lieu dans la région de Kayes, le lancement du projet de prévention de la pneumonie chez les enfants de moins de 5 ans, financé

12ème Consultation Régionale du Comité pour la gestion des catastrophes en Afrique de l’Ouest (GECEAO)

Les objectifs de cette 12ème consultation se résument au suivi des recommandations formulées lors de la 11ème édition tenue au Libéria en 2017 ; l’analyse du nouveau plan humanitaire de la

3e édition de la journée internationale de lutte contre les violences sexuelles en temps de conflit

1. Les violences sexuelles représentent 60% des violences basées sur le genre. En 2017, près de 3 000 cas de violences basées sur le genre ont été rapportés.Un seul cas

Bilan2013 –Plan opérationnel 2014 : la Croix-Rouge Malienne passe en revue ses activités

Le personnel de la Croix-Rouge malienne était en conclave les 13  et 14 février 2014 dans la salle de conférence de l’Institut National de Formation socio-sanitaire (INFSS-CRM), pour la revue

Le lancement officiel des activités du projet Renforcement de la Résilience des Populations du Nord

Grâce au financement d’OFDA ; la Croix-Rouge a entrepris la mise en œuvre du projet de renforcement de la résilience des populations du Nord à l’endroit des populations des régions de

0 Commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier à Commentez cet article ?