Au Sahel, et particulièrement au Mali l’offre des systèmes de santé est insuffisante et est souvent en inadéquation avec les besoins des patients et des femmes en particulier.

Pour mieux répondre ces besoins, la Croix-Rouge Malienne et la Croix-Rouge Française sous financement de l’Agence Française de Développement (AFD) ont mis en œuvre le « Programme Régional Genre Santé Sahel (PROGRESS) » depuis Juillet 2020.

Ce dit programme a pour objectif de contribuer à l’amélioration de la Santé Maternelle et Infantile (SMI), de la Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) et de la Planification Familiale (PF) des populations.

 

Le PROGRESS (Programme Régional Genre et Santé au Sahel) est un programme de renforcement du système de santé qui s’appuie sur la transformation des rapports genre pour améliorer les indicateurs en matière de santé sexuelle et reproductive. Une place de choix est donc accordée à la formation comme une des stratégies d’amélioration de la qualité des soins en SMI/SSR/PF/VGB. A ce titre plusieurs thématiques sont planifiées pour renforcer les capacités techniques des prestataires de soins de la santé au nombre desquels :

  • Les Soins respectueux envers les femmes et leurs proches
  • Helping Baby Breath (HBB) et Helping Mother Survives (HMS)
  • La Prise en Charge Intégrée des Maladies de l’Enfant(PCIME)
  • La Planification Familiale clinique focus sur les méthodes à longue durée d’action
  • La Prise En Charge Holistique des Violences Basées sur le Genre(VBG)

Dans ce cadre, la Direction Régionale de la Santé du District de Bamako a abrité du 13 au 16 Avril 2021, l’atelier de formation des formateurs sur les Soins de Santé Respectueux.

 

Les soins Respectueux sont une composante essentielle pour améliorer l’utilisation des services sanitaires par les femmes.

Le but cette formation est de contribuer à promouvoir les soins humanisés fondés sur le respect des droits en général et de la dignité en particulier pour accroitre la recherche de soins par les bénéficiaires. Durant quatre jours, les échanges ont porté sur :

  • Les différences entre le sexe et le genre et réfléchir sur la manière dont les normes de genre influencent les idées et les attentes des hommes et des femmes en tant que parents.
  • Les causes profondes des inégalités et leurs conséquences sur la recherche de soins.
  • Sensibilisation aux pratiques et aux attitudes de manque de respect et de mauvais traitements couramment rencontrés au cours des soins envers les femmes et leur proche

 

                         Participants à la formation

A l’occasion, le Directeur Régional Adjoint, représentant Madame la Directrice Régionale de la Santé, s’est réjoui de la tenue de cette formation qui selon lui est d’une importance capitale dans la prise en charge des patients et en particulier des femmes. Il a ensuite remercié l’ensemble du personnel du projet pour la pertinence de la thématique et  

« Cette formation a été un plus pour l’ensemble des participants, elle permettra sans nul doute de rehausser la qualité des prestations dans nos différents structures sanitaires ».  

 

À son tour Madame Mariam DIANCOUMBA , cheffe du Projet « Progress » pour la Croix-Rouge Malienne a expliqué l’objectif du projet et de la tenue de la présente formation des formateurs : « Le Progress est un projet de 4 ans visant à améliorer la santé des femmes, des mères et de leurs nouveau-nés au Sahel en promouvant l’autonomisation des femmes, et l’accès à un soin de meilleure qualité par la transformation des comportements des professionnels de santé. Le projet est exécuté à Bamako dans deux communes, la Commune I et la Commune IV où nous travaillons avec les Centres de Santé Communautaires (CSCOM) et les Centres de Santé de Référence (CSREF).

L’amélioration des offres et des demandes de services de santé, et le renforcement de la Société Nationale de la Croix-Rouge Malienne dans son programme genre sont au cœur des activités du projet. Cette première session de formation permettra de renforcer la capacité des participants sur le respect des Soins respectueux envers les patients et leurs proches. Au total, un pool de 21 formateurs a été formés et ces formateurs formeront 52 prestaires de santé ».

Plusieurs actions et stratégies seront mis en œuvre en vue de réduire les barrières liées au genre dans l’accès aux soins de Santé Maternelle et Infantile, de Santé Sexuelle et Reproductive, et à la Planification Familiale.

A la fin de la formation, un plan d’action a été élaboré pour promouvoir les soins respectueux dans les structures de santé partenaires.

 

#CRM #Croix-Rouge Française #DRS#Mali