Humanitaire : LA CROIX-ROUGE EXPLIQUEE AUX ELEVES

Humanitaire : LA CROIX-ROUGE EXPLIQUEE AUX ELEVES

La Journée internationale du Comité international de la Croix-Rouge et du Croissant rouge sera célébrée le 8 mai prochain. En prélude à l’événement, les responsables de la Croix-Rouge malienne ont entamé une série de rencontres d’échanges et d’activités dans les différents établissements scolaires et universitaires. La première activité a consisté en une conférence-débat sur l’historique et les missions de la Croix-Rouge. Elle s’est déroulée jeudi au lycée « Fily Dabo Sissoko ». Actualité oblige, les responsables de l’organisation humanitaire ont entrepris d’expliquer les missions de la Croix rouge qui intervient actuellement au Nord de notre pays aux élèves afin de leur permettre, en tant que civils, de pouvoir se protéger contre ce conflit armé.

Ouvrant les débats, le proviseur du lycée « Fily Dabo Sissoko », Mamadou Dembélé, a remercié les responsables de la Croix-Rouge pour cette belle initiative en direction des élèves. Mamadou Dembélé a invité ces derniers à suivre attentivement les débats qui pourront nourrir leurs connaissances pédagogiques sur l’organisation humanitaire.

A sa suite, Adama Diawara, volontaire à l’organisation humanitaire, a rappelé l’historique du mouvement. Celui-ci a été créé lors de la bataille de Solferino (Italie) en 1859 par le Suisse Henri Dunant. Le mouvement, a-t-il expliqué, est humain, impartial, neutre, indépendant, volontaire, un et universel. Modibo Thiam, le chargé de mouvement humanitaire et jeunesse à la Croix rouge, a rappelé les objectifs du mouvement de protéger les civils, les blessés, les naufragés et les non combattants dans un conflit armé.

Le coordinateur des programmes de la Croix-Rouge, Nouhoum  Maiga, a invité les élèves à adhérer au mouvement pour sauver des vies humaines. La Croix-Rouge leur apportera, entre autres, la satisfaction morale, les formations au premier secours, l’adhésion à un réseau mondial, l’aide de la communauté, a-t-il énuméré. La Croix rouge s’engage à créer, développer des bureaux, réseaux de jeunes dans les quartiers, ceux-ci constituant l’ossature de l’organisation, a indiqué Nouhoum Maiga. Cela permettra aux jeunes, notamment les élèves d’exploiter leurs capacités, connaissances intellectuelles pour secourir les personnes en situation difficile.

Les questions des élèves ont porté sur la différence entre la Croix Rouge et le Croissant Rouge, le financement de cette organisation humanitaire et ses modalités d’intervention.

S. Y. WAGUE

www.essor.ml

Previous Randgold donne 60 tonnes de vivres à la Croix-Rouge Malienne
Next L’association des Maliens de Muraux en France fait don à la Croix-Rouge Malienne

Ceci peut aussi vous intéresser

La Croix-Rouge Malienne vole au secours des sinistrés de Bankass

La Croix-Rouge Malienne(CRM) avec l’appui financier du  Croissant-Rouge des Emirats Arabe Unis a procédé à une assistance dans le cercle de Bankass (Région de Mopti) entre le 15 et le

Mali: la misère des personnes déplacées

Par Moustapha Diallo, FICR « J’ai perdu mon unique fils pendant le conflit. Je me retrouve seule maintenant avec mes petits-enfants. Sans toit adéquat et sans argent, nous menons une

Journée mondiale des zones humides

Chaque année, la journée mondiale des zones humides (JMZH) est célébrée le 2 février, pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides.  C’est dans cette lancée que l’alliance

GAO : inondation dans le cercle d’Ansongo

La pluie diluvienne qui s’est abattue sur la commune  de Bara le dimanche 17 et lundi18 Juillet 2016  (116mm en un jour de pluie)  a fait l’objet d’une évaluation par

Formation des journalistes en premiers secours

Du 16 au 18 octobre 2018 s’est tenue à l’hôtel Mandé sis à la cité du Niger de Bamako, la formation des journalistes en premiers secours. Cette formation est le

12ème Consultation Régionale du Comité pour la gestion des catastrophes en Afrique de l’Ouest (GECEAO)

Les objectifs de cette 12ème consultation se résument au suivi des recommandations formulées lors de la 11ème édition tenue au Libéria en 2017 ; l’analyse du nouveau plan humanitaire de la

0 Commentaire

Aucun commentaire!

Soyez le premier à Commentez cet article ?